Le pellet : un mode de chauffage économique et écologique

Publié le : 13 octobre 20214 mins de lecture

Votre facture de chauffage est très élevée et vous ne savez plus quoi faire ? Après avoir révisé vos éco gestes, tournez-vous vers un système de chauffage plus économique et plus écologique. Le chauffage en bois est devenu très prisé actuellement. Doté d’une performance hors du commun, le pellet attire de plus en plus de ménages à cause des bénéfices qu’il offre.

C’est quoi le pellet ?

Aussi appelé granulé, le pellet s’agit d’un minuscule cylindre de sciure de bois qui est compressé. Mesurant 1 à 3 cm de long, il a un diamètre de 6 à 9 mm. On récupère d’abord la sciure, puis elle est broyée et séchée jusqu’à ce qu’elle atteigne un taux d’humidité inférieur à 10 %. Ensuite, elle est comprimée en pellets. Avec une température de 85 à 90 °C, ces derniers sortent de la presse. À cette température, il est plus facile de faire fondre le tanin du bois et la résine. Ce procédé produira une enveloppe protectrice naturelle aux granulés.

Les pellets, extrêmement écologiques

Le pellet est sans doute un combustible écologique à 100 %. Avec un bilan carbone faible, le mode de chauffage avec les pellets est très écologique. Le granulé ne dégage que très peu de gaz à effet de serre par rapport aux autres énergies non-renouvelables. Contrairement au pétrole ou au charbon, le bois ne rejette pas de CO2 supplémentaire. Sa combustion est donc neutre en CO2. Lors de leur combustion, les granulés ne produisent pas plus de 1 % de cendre. De plus, ce sont des ressources renouvelables qui ne mettent pas des millions d’années pour se former comme les combustibles fossiles. Étant des résidus de bois compactés, les granulés contiennent uniquement de résine et des éléments naturels. Ils ne sont donc pas composés de produits chimiques.      

Les granulés, très économiques  

En plus d’être moins chers, les granulés ne font pas face à une augmentation de prix régulière comme les autres énergies. C’est ce qui le rend très économique. Indépendant du prix du pétrole, celui du granulé n’est pas affecté par la fluctuation de prix des ressources fossiles sur les grands marchés mondiaux. Les pellets permettent d’économiser 40 à 60 % sur les combustions fossiles. Pour aider les ménages à s’équiper d’un appareil de chauffage à énergie renouvelable, plusieurs aides à l’équipement leur sont proposées. Sur le moyen et long terme, investir dans un mode de chauffage à pellets est rentable et pertinent. En moyenne, la durée de vie d’un poêle est de 10 ans, tandis que celle de la chaudière est de 20 ans au minimum.   

Plan du site