Peut-on simuler sa facture de gaz sur internet ?

Publié le : 13 octobre 20214 mins de lecture

Avant la libéralisation du marché de l’énergie, les ménages raccordés au gaz devaient s’abonner à Engie (anciennement GDF). La vente de gaz aux particuliers a été ouverte à la concurrence suite à la réforme de 2007, qui a supprimé le monopole d’Engie. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a dénombré 30 fournisseurs de gaz sur le sol français à la fin de l’année 2019. Depuis, chacun a la possibilité de choisir son propre fournisseur.

Quel est le rôle d’un comparateur ?

Il est difficile de choisir le bon fournisseur de gaz quand il y en a tant sur le marché. C’est pourquoi il est fortement conseillé de faire appel aux services d’un spécialiste de la comparaison sur Internet. Cela vous permettra non seulement d’en savoir plus sur les différentes offres, mais aussi de trouver le fournisseur de gaz le moins cher, ce qui vous permettra d’économiser sur vos dépenses de cuisine, de chauffage et d’eau chaude. L’approche du comparateur permet de comparer les fournisseurs sur la base de trois critères essentiels : le coût de l’abonnement et le prix du kWh de gaz, la nature du gaz (gaz naturel ou bio méthane), et les divers services proposés dans l’offre (espace client en ligne, service client téléphonique, etc.)

Comment estimer votre consommation de gaz ?

Le comparateur en ligne peut vous aider à estimer la quantité de gaz que vous consommez si vous ne savez pas exactement combien vous en consommez. Pour ce faire, vous devrez indiquer la superficie de votre habitation, le nombre de résidents et le type de gaz utilisé (eau chaude, cuisson, chauffage). En fonction de ces paramètres, il pourra déterminer la classe de consommation à laquelle vous appartenez. Base, B0, B1, et B2i sont les quatre différentes classes de consommation en France. Les personnes appartenant à la classe Base ont une consommation annuelle de gaz inférieure à 1 000 kWh et utilisent donc exclusivement le gaz pour la cuisine. La classe B0, quant à elle, comprend les maisons qui utilisent le gaz à la fois pour la cuisson et l’eau chaude et consomment entre 1 000 et 6 000 kWh par an. Ensuite, il y a la classe B1, qui couvre les maisons qui utilisent le chauffage individuel, l’eau chaude et la cuisson et consomment entre 6 000 et 30 000 kWh par an. Enfin, il y a la classe B2i, qui représente les petites copropriétés chauffées au gaz et dont la consommation annuelle d’énergie est comprise entre 30 000 et 150 000 kWh.

Quel fournisseur choisir ?

Malgré le fait qu’il existe plusieurs fournisseurs, ils sont généralement classés en trois groupes : Engie, les fournisseurs alternatifs de gaz, et les entreprises locales de distribution (ELD). Engie, anciennement GDF Suez, a été fondée en 1946 et est la première entreprise en France à utiliser les tarifs réglementés de vente (TRV) pour les clients individuels. Les fournisseurs alternatifs de gaz, en revanche, sont les concurrents directs d’Engie et sont opposés aux TRV. Enfin, les ELD sont de petits fournisseurs opérant dans des collectivités qui ont évité la nationalisation. Il y en a pour tous les goûts dans ces trois catégories de fournisseurs. Le plus important est de réduire sa facture et d’obtenir un service client adapté à ses besoins.

Plan du site